Manifeste pour une solidarité durable.

Rétrospectivement : 19 septembre 2020; deux événements aux enjeux communs

Le 19 septembre 2020 marquait la Journée Mondiale du Nettoage de notre planète, le World Cleanup Day. Cette journée de synchronisation d’actions collectives pour notre planète, une occasion de fédérer des initiatives écoresponsables pour avoir plus d’impact ensemble, devait être aussi marquée par une autre nouveauté montréalaise : une première marche de solidarité avec les personnes âgées; une marche solidaire et, en contexte pandémique, une marche sanitaire et sécuritaire; enfin, et à venir, puisqu’elle a dû être reportée, une marche intergénérationnelle et interculturelle, en solidarité avec les personnes âgées.

Cette marche inclusive n’en sera que plus souhaitée et proportionnellement participative quand viendra son temps. La bonne énergie du catalyseur de l’agir ensemble et de l’action collective environnementale dans le plaisir qu’est Clowns sans frontières, contribuera à ce « grand rendez-vous » à venir : un rendez-vous social et sociétal, un rendez-vous entre aîné.e.s et générations, entre majorité sociale et communautés diverses; un rendez-vous entre société et culture.

Pour l’instant, compte-tenu du nombre très restreint de personnes autorisées à participer à un événement en cette période pandémique, alors que nous préparions cette marche en solidarité avec les personnes âgées, nous voulions lancer ce Manifeste, avec la campagne « Je signe et/ou je marche ». Cela afin que les personnes ne pouvant pas participer à cette marche et aux activités programmées, puissent aussi affirmer leur solidarité, en signant aux côtés de dignitaires et de personnalités publiques. Malgré les circonstances actuelles, notre appel à la solidarité des un.e.s et des autres s’est fait entendre. Ravi.e.s de la réponse que nous avons reçue,

Avec la Marche de la fierté des aîné.e.s à venir, nous contribuerons à offrir aux aîné.e.s et aux citoyen.ne.s une rencontre humaine, plus que jamai essentielle, c’est-à-dire un ensemble d’activités qui seront non seulement abordables et accessibles, mais qui seront surtout gratuites et sympathiques, ludiques et emblématiques d’un événement inclusif et rassembleur, un événement sommes toutes aussi nécessaire que sécuritaire et solidaire : un événement intergénérationnel et interculturel.

Ce Manifeste pour une solidarité durable vise alors à contribuer à mieux faire en sorte que, comme la collectivité, la terre puisse bénéficier de plus de bienveillance et de soin. En contribuant ainsi modestement à sensibiliser à la réduction des déchets (sur notre planète), comme à celle des méfaits et/ou discriminations (dans notre société) envers les personnes aînées et marginalisées, nous souhaitons qu’il nous aide à mieux comprendre les enjeux communs aux luttes pour l’environnement et pour l’équité des personnes, notamment des personnes aînées d’ici et d’ailleurs.

Dans ce contexte pandémique, on a pu observer que la terre se portait et respirait mieux sans nos activités, lorsque nous faisions en sorte de la respecter plutôt que de la dominer. Quand l’espèce qui se pense la plus intelligente sur terre fait preuve de plus de gratitude envers celle qui lui permet de vivre, quand cette espèce utilise autrement son intelligence pour protéger, valoriser et honorer sa biodiversité constitutive, c’est rien moins que le monde qui change; et cela vers le mieux. Puisse cet écho de changement, montré par dame-nature, inspirer d’autres changements nécessaires envers nos racines, envers les bâtisseurs-bâtisseuses de notre société actuelle, envers les ainé.e.s; nous y reviendrons plus en détail au cours de ce Manifeste.

Commentaires

FR
EN FR